Suivez le Blog en flux RSS ... via ce lien

dimanche 25 septembre 2011

Amiens-Neuilly: 4-2 (1-0;0-2;3-0)

Pour le premier match de Ligue Magnus à domicile, nul doute que les Gothiques voudront relever la barre après la défaire inaugurale dans les Hautes-Alpes.

Les Amiénois joueront ce soir sans leur capitaine Vincent Bachet et Marius Serer tous deux blessés. Les Nocéens se déplacent en Picardie sans Sherbatov, la jeune star israélienne, Kmec et Appel.

Les Picards rentrent bien dans leur match et dominent totalement les Nocéens. Ils sont entreprenants mais butent sur un excellent Billy Blase. Ce dernier gagnera notamment un duel face à Luka Basic. Les Bisons procèdent par contre et font briller Billy Thompson à deux reprises. Le match prend une mauvaise tournure pour les locaux lorsque Nicolas Barbez, l’arbitre du soir, envoie Martin Tomasek au cachot pour une faute imaginaire, et qu‘il répond aux protestations de Jake Morissette par dix minutes de prison pour méconduite. Les Franciliens tentent d’imposer leur jeu de puissance mais n’y parviennent pas, ils se font même contrer: Grégory Béron emmène son défenseur et donne à Basic, qui part seul et transforme l’offrande malgré une belle déviation de Blase (1-0 17‘04). Les Gothiques mènent logiquement au score tant ils ont dominés cette première période, mais pourront regretter un certain manque de réalisme des attaquants.

Le deuxième tiers temps est très différent du premier, les locaux sont impuissants, les transmissions sont mauvaises, le jeu est lent, les Gothiques s’enferment dans de petits périmètres. Les visiteurs en profitent : les Bisons mènent bien le contre et lorsque le palet arrive derrière la cage amiénoise, Thompson sort de sa cage et passe le long de la bande à Lukas Pek, qui donne à Martin Malat qui bat le portier amiénois (1-1 24’02). Les Nocéens dominent leur sujet, et c’est le capitaine des Bisons qui prend ses responsabilités, il réussit un petit pont sur Thomas Roussel, capitaine en l’absence de Vincent Bachet, et tire entre les jambières de Billy Thompson dans la foulée (1-2 31‘27). La pluie de pénalité continue à s’abattre sur les hommes d’Antoine Richer : Baazzi, Nikolov, Vanwormhoudt, et Trabichet sont envoyés en prison, un début de bagarre éclate même sur la cage de Billy Thompson. Les Gothiques résistent notamment à une double infériorité numérique dans ce deuxième tiers, mais le portier picard résiste. Les Gothiques ont déjoué dans ce tiers, et en payent les conséquences, ils devront courir après le score durant la troisième période.

Le troisième tiers repart sur les mêmes bases, les Gothiques semblent très incertains techniquement, voire même fébriles. Les Amiénois auront besoin de cinq minutes pour hausser leur niveau de jeu et inquiéter la défense nocéenne. Mais l’arbitre ne tarde pas à envoyer Béron et Wagenhoffer en prison, puis c’est au tour de Bault de rejoindre le cachot. Et c’est encore en infériorité que les Gothiques trouvent la faille, cette fois c’est Martin Tomasek qui part en break et bat Billy Blase d’un tir en lucarne (2-2 48‘36). Les Amiénois se retrouvent à deux reprises en jeu de puissance dans ce dernier tiers suite aux fautes de Zajac et de Bellavance-Martin, mais ne parviennent pas à tromper la vigilance de la défense nocéenne. Les Amiénois pèchent techniquement dans la zone offensive. C’est finalement à cinq contre cinq que les Gothiques débloquent le match : Béron élimine deux Bisons avant de servir Tomasek qui loge à nouveau le palet dans la lucarne de Billy Blase (3-2 57‘12). Dans les deux dernières minutes Blase hésite à sortir, mais il reste et sauve son équipe sur un tir de Béron, puis s‘emploie à nouveau sur une tentative de Morissette. Il tente de relancer rapidement, mais ne trouve qu’une crosse amiénoise, celle de Martin Tomasek qui ne se fait pas prier pour inscrire son troisième but de la soirée (4-2 58‘53). Le match se termine sur ce score de 4-2 pour les locaux qui auront du batailler toute la soirée contre une équipe de Neuilly plus forte qu’ils ne le pensaient.
Les Amiénois auront fait preuve de caractère dans ce dernier tiers, mais les supporters n’oublieront pas les errements de la deuxième période. Une fois de plus les Amiénois auront été dominés aux face-offs. Un seul point positif ce soir : les deux points pris par les Amiénois à une équipe de Neuilly batailleuse, qui a tout pour se maintenir dans l’élite. Bravo à Martin Tomasek pour sa performance, qui est sans doute rentré un peu plus dans le cœur des supporters ce soir, grâce à son magnifique plongeon, et à sa joie rageuse à chaque but marqué, et bon anniversaire à Billy Thompson qui aura fait un beau match pour ses 28 ans.

Patinoire : Coliseum d’Amiens
Arbitres : Barbez, Smeeckaert, Furet
Tirs : Pour Amiens : 34 (11;6;17) et pour Neuilly : 20 (3;12;5)
Evolution du score : 1-0 ; 0-2 ; 3-0
Buteurs : 17:03: 1-0 Amiens: 96: Luka BASIC (3: Grégory BERON) [4-5]
24:02: 1-1 Neuilly / Marne: 55: Martin MALAT (91: Lukas PEK)
31:27: 1-2 Neuilly / Marne: 19: Steven CACCIOTTI (27: Louis Etienne LEBLANC; 88: Anthony PITTARELLI)
48:36: 2-2 Amiens: 42: Martin TOMASEK (22: Anthony MORTAS; 6: Thomas ROUSSEL) [4-5]
57:12: 3-2 Amiens: 42: Martin TOMASEK (3: Grégory BERON)
58:53: 4-2 Amiens: 42: Martin TOMASEK (22: Anthony MORTAS; 3: Grégory BERON)
Hommes du match : Pour Amiens : Martin Tomasek et pour Neuilly : Martin Malat
Pénalités : 26’ pour Amiens et 10’ pour Epinal

NH

1 commentaire:

  1. N'hésitez pas à commenter en plus de vos messages sur twitter :)

    RépondreSupprimer